samedi 31 août 2013

Colombie, la police prise sur le vif et témoignage citoyen

Tensions en Colombie : 
la police antiémeute use 
et abuse de la matraque



Par John César et France 24

Les manifestations de paysans qui font rage en Colombie depuis une dizaine de jours offrent leurs lots d’images choquantes. Une vidéo envoyée par un de nos Observateurs montre des policiers anti-émeute tabasser trois hommes dans une station-service, en marge des défilés de protestation. Une séquence de 3 minutes a été filmée discrètement par notre Observateur avec son téléphone portable. Elle s’ouvre sur l’arrivée d’une horde de policiers dans une station-service à proximité de la bourgade de Guachata, une ville située à une centaine de kilomètres au nord de Bogota, la capitale colombienne. (Vidéo en ligne sur une action de la police prise sur le vif)

Brésil, Mouvement des Sans Terre pour une réforme agraire

Agrobusiness  
contre agriculture 
paysanne 


Par Frédéric Thomas
Au Brésil, la question de la terre a toujours posé problème. Avec le tournant à gauche, la réforme agraire est devenue politique publique mais, dans le même temps, l’agrobusiness s’est considérablement développé, au point de se muer en priorité étatique. Aujourd’hui, c’est l’existence même de la réforme agraire qui est en jeu. Lorsque début 2003, « Lula » devient le premier président de gauche, il soulève un formidable espoir de changements, dont celui de s’attaquer, par le biais d’une réforme agraire, au problème historique des grandes concentrations de terres. Dix ans plus tard, Dilma Roussef lui a succédé au pouvoir et le bilan contradictoire de cette politique divise profondément le pays. 

Honduras : le crime organisé assassine 3 amérindiens

 Assassinat de 3 Tolupanes
qui bloquaient une route 
en protestation contre une mine


Par Servindi – Traduction et notes de Libres Amériques

Trois membres de la communauté des Tolupanes de Locomapa, dans le département de Yoro, ont été assassinés à bout portant, le dimanche 25 août 2013, pendant qu’ils bloquaient la route et protestaient contre les activités d’un minière sur leur zone. Les présumés auteurs de ces meurtres seraient des membres de la même communauté, travaillant pour la mine. Madame María Matute, Messieurs Ricardo Soto Fúnez et Armando Fúnez Medina, ces deux derniers frères, ont été assassinés pour défendre les droits de leur communauté et les droits de la Terre Mère.

vendredi 30 août 2013

Colombie, grèves et violences policières de l'ESMAD

 Forte répression 
de la police colombienne 
contre 
la population et la presse

Par Lionel Mesnard

Dans un communiqué publié en ce jour, la Commission Justice et Paix de Colombie a dénoncé l’agression dont ont été l’objet une journaliste et un photographe de Contagio Radio hier à Bogota à 15 heures locales, bien qu’indentifiables comme faisant partie de la presse. La journaliste et le photographe ont du essuyer une charge de la police et se réfugier dans un bâtiment public. Pareillement, à Medellin, un groupe de journaliste de presse a été aussi l’objet d’agression selon l’Agence Efe. Hier dans ces deux villes sont intervenus des heurts violents avec la police, pendant que se déroulaient des cortèges pacifiques en faveur ou en soutien au mouvement national de grève des paysans colombiens, et l’arrêt des traités de libre-échange.

Amérique latine, des dizaines de milliers de disparitions forcées

Les disparitions forcées 
restent une réalité effrayante 
dans les Amériques

Par Amnesty Internationale - France 

Les disparitions forcées dans les Amériques ne sont pas seulement un héritage de la sombre période des gouvernements autoritaires des années 1970 et 80 ; en réalité, cette pratique effrayante se perpétue, a déclaré Amnesty International le 30 août 2013, Journée internationale des victimes de disparition forcée. « En Colombie et au Mexique, les autorités ne font pas le nécessaire face au grave problème des disparitions forcées, qui continue à se poser », a déclaré Guadalupe Marengo, directrice du Programme Amériques d’Amnesty International. 
 

Amérique latine, accords inter-régionaux de libre-échange

Les pays de l'Alliance du Pacifique annoncent la signature d'un accord de libre-échange

Par le CEI (Canada)

 Le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, qui forment l’Alliance du Pacifique, ont annoncé cette semaine que la signature d’un accord de libre-échange multilatéral allait survenir d’ici la fin de l’année 2013. Cette annonce a été faite à l’issue de la neuvième réunion des ministres des Affaires étrangères et du Commerce des pays du regroupement, qui s’est tenue à Playa del Carmen (Mexique). Le ministre colombien du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Sergio Díaz-Granados, a déclaré que cet accord entrainerait la suppression des droits de douane pour 92 % des biens et services échangés entre les quatre pays.

jeudi 29 août 2013

Colombie, les ouvriers agricoles ou les oubliés des campagnes

L’Etat Colombien 
et les droits des salariés 
et journaliers 
des campagnes

Par Héctor Vásquez  - Notes et traduction de Libres Amériques

Le président Juan Manuel Santos la semaine dernière expliquait que la grève nationale du monde agricole n’existait pas, bien que touchant 48 axes routiers et concernant 500.000 colombiens (tous secteurs confondus). Le président s’est enfin décidé à faire des propositions et cela péniblement au bout de 10 jours de grève et de fortes paralysies du trafic, entraînant des risques de rationnement de certaines denrées dans les métropoles. Il n’est pas encore temps de tirer un bilan de ce conflit social toujours actif et ballotté au gré des violences de l’ESMAD (police antiémeute), mais de découvrir certaines réalités propres et évoquer la situation de ceux qui seront certainement les grands oubliés de ce mouvement social : les ouvriers agricoles et les journaliers (plus de 1,3 millions de personnes).

mercredi 28 août 2013

Mexique, retour en arrière au nom de la sécurité nationale ?

Les nouvelles lois 
 mexicaines 
sur la transparence

Par J. Tadeo · Traduction de Emmanuelle Marmion

Les élus mexicains ont adopté des réformes constitutionnelles qui affecteront grandement l'accès du public aux informations détenues par le gouvernement. La réforme affectera également l'autonomie de l'organisme national qui supervise ce droit, l'IFAI (l'Institut Fédéral pour l'Accès aux Informations Publiques). Bien que la réforme donne en réalité davantage de pouvoirs exécutifs à l'IFAI, le gouvernement sera désormais en mesure de passer outre pour des raisons de sécurité nationale. Plusieurs organisations civiles ont décrit ces réformes comme un retour en arrière pour le pays en terme de transparence.

Porto Rico-Etats-Unis, quel avenir et futur statut pour l'île ?

 Un moment crucial 
pour le statut 
de l’île de Porto Rico




Par Ángel Carrión · Traduction de Henri Dumoulin

Pour la première fois, un membre du congrès des États-Unis a officiellement décrit les relations politiques entre son pays et Porto Rico comme une” relation qui dégradait l'image des Etats-Unies dans le monde”. C'est ce que déclare Ron Wyden, sénateur démocrate de l'État de l'Oregon, qui préside le comité pour l'énergie et  les ressources naturelles du Sénat des États-Unis. Ce comité a juridiction sur tous les sujets qui concernent le territoire des États-Unis, entre autres Porto Rico. Lors d'une audience officielle de celui-ci le 1° août dernier, ce sénateur a fait une déclaration qui peut être écoutée sur la vidéo (en anglais) ci-après et allez dircetement à la la 25ème minute. 

Brésil, le peuple Tupinamba menacé par l'agro-industrie

Inquiétante évolution 
de la situation 
chez les Tupinambas 


Par la Maison des Droits de l'Homme de Limoges

Victimes d’actes de violence de plus en plus sérieux depuis quelques semaines, les Tupinambas, qui vivent dans le sud de l’Etat de Bahia au Brésil, attendent depuis neuf ans que le processus de délimitation de leurs terres puissent aboutir. Jusqu’à présent leurs droits sont garantis par la Constitution de 1988 et la Convention 169 de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Dans les faits, ils ne sont toujours pas appliqués par l’Etat brésilien. Le peuple Tupinamba dénonce les choix du gouvernement de la présidente Dilma Rousseff en faveur de l’agro-industrie qui tendent à remettre en cause les droits de leur communauté. (une pétition est à signer et en bas de page...).

mardi 27 août 2013

Mexique, rapt d’un dirigeant Nahua et vol des ressources

Disparition 
du dirigeant Nahua 
Gaudencio Mancilla Roblada, 
un opposant notoire des mines

Par le Centre des médias libres (Mexique) - Traduction et notes de Libres Amériques

Très tôt dans la matinée un groupe d’hommes armés a fait irruption dans la maison du responsable Nahua, Gaudencio Mancilla, opposant aux mines dans l’Etat de Jalisco, conjointement à deux autres personnes, qui jusqu’à présent ont été portés en qualité de disparus. Depuis pas mal de temps, les entreprises minières pillant la région ont organisé des groupes armés, qui agissent contre la population résistant au pillage. Gaudencio Mancilla revenant du rassemblement « Tata Juan Chávez Alonso », qui s’est déroulé du 17 et 18 août 2013 à San Cristóbal de las Casas (capitale de l’Etat du Chiapas), à l’appel du Congrès National Autochtone et de l’EZLN, quand ce 17 août Monsieur Gaudencio appelait lors de cette rencontre : « (...) les membres du Congrès National Autochtone à être vigilants. Pourquoi vigilants ? Pour que cela se fasse au profit de la communauté, afin qu’elle puisse arrêter les mineurs et nous ne savons pas qui s’en ira ».

lundi 26 août 2013

Colombie, les paysans toujours debout contre les inégalités

Au 8ème jour 
de la grève nationale 
"agraire" en Colombie

Par Lionel Mesnard

Au 8ème jour, le mouvement paysan ou agraire est toujours aussi actif et toujours autant réprimé, pendant que l’état invoque des violences paysannes, notamment dans le département de Boyaca et tente de discréditer le mouvement social s’impulsant dans les campagnes (plus timidement dans les grandes villes, sauf exception à Bogota). A chaque fois des heurts violents ont été constatés et provenant principalement des forces de l’ordre de police de l’ESMAD (les escadrons antiémeutes). Ils sont plus de 200.000 agriculteurs à s’être mis en grève en Colombie depuis le 19 août 2013, et la première source sur la toile ayant fait part de ce chiffre est venu du monde économique, s’inquiétant de la montée en puissance de divers mouvements sociaux dans les semaines et mois à venir en Colombie (présumant d’un futur mouvement dans les mines).

dimanche 25 août 2013

Venezuela, stagnation de la pauvreté et insécurité sociale

La pauvreté, 
la qualité de vie 
et le dialogue politique

Par Social Watch (Rapport 2013)

Les résultats obtenus dans la lutte contre la pauvreté, que les statistiques des revenus attribuent au gouvernement du Venezuela depuis 1999, sont éclipsés par la violence et l'insécurité, qui entravent le plein exercice des droits à l'éducation, la santé, les loisirs et la jouissance des espaces publics. Les réformes constitutionnelles et juridiques depuis 2008 impliquent un nouveau revers après les progrès des droits fondamentaux dans la première présidence de Hugo Chavez, en centralisant le pouvoir politique, limitant la participation et les libertés démocratiques et le pluralisme, et augmentant la militarisation de la société. En même temps, les autorités insistent sur la criminalisation de la protestation sociale et les droits de l'Homme.

Brésil, médias citoyens sur Internet et mouvements sociaux

Média Ninja :  
La nouvelle voix 
des protestations 
de Rio


Par Tatiana Magariños (Revue Brecha - Uruguay)

Depuis quelques mois, des dizaines de jeunes réunis au sein du média social Ninja pratiquent le «journalisme citoyen» pour transmettre les manifestations de Rio de Janeiro sur les réseaux sociaux et «montrer ce que cachent» les médias traditionnels. «Nous sommes à Botafogo», s’exclame un jeune Brésilien, mince et à la barbe châtain, alors qu’il tourne en rond, inquiet, en parlant dans son téléphone portable et en ayant son regard perdu dans la foule. Il est l’un des deux cents journalistes indépendants qui transmettent en direct et depuis l’intérieur les protestations au Brésil. Ils font partie du média Ninja (1) qui est né à São Paulo en 2012 afin de couvrir des événements d’ordre culturel, mais qui, avec l’ampleur prise par les manifestations, s’est mis peu à peu à gagner du terrain parmi les Brésiliens les plus désenchantés par rapport aux médias traditionnels.

Chili, les Mapuches invisibles dans la campagne électorale

Les Mapuches 
absents 
de la campagne 
présidentielle 2013

Par Javiera Munoz · Traduction de Henri Dumoulin 

Le panorama social du Chili, ces derniers mois a été envahi par une campagne politique, une avalanche de propositions venant de diverses coalitions qui entendent capter le vote des citoyens durant  l’élection présidentielle du 17 novembre 2013. Fait sans précédent pour le pays, des élections primaires ont eu lieu et les deux coalitions politiques les plus importantes du pays, la Nouvelle majorité et l'Alliance, ont élu les candidats qui les représenteront à l'élection présidentielle de novembre. Avant ces élections sont prévus des débats pour que chacun des présidentiables puissent exposer sa position sur des thèmes comme l'éducation, la délinquance, le chômage, les couples homosexuels mariés ou non mais… quid de ce que l'on appelle le “conflit mapuche” ?

jeudi 22 août 2013

Pérou, terres ancestrales et pétroliers français et canadiens

Les autochtones
 de l'Amazonie 
 condamnent l'activité 
 des pétroliers 
français et du canada

Par Servindi - Traduction de Libres Amériques

Les populations originaires demandent  au gouvernement péruvien de remplir l'obligation de respecter les droits collectifs des peuples amérindiens ou autochtones. Les peuples autochtones de l'Amazonie dans le nord du Pérou ont demandé à l'État de suspendre les activités sans consultation, de la société française Maurel & Prom (1), et l’entreprise canadienne Pacific Stratus Energy, concernant le lot 116 situé sur une terre ancestrale du peuple Awajún et Wampis. Depuis 2007  la société Maurel & Prom exerce des activités d'exploration, et à partir de cette année, le consortium Pacific Stratus Energy prétend opérer sur une superficie de plus de  658.000 hectares. Sans aucun processus de consultation préalable.
 

Cuba, quand un petit bureaucrate stalinien fait sa loi !

Un fonctionnaire communiste
 contre 
les Droits de l’homme 




Par Isbel Díaz Torres
 
Mon compagnon de vie, l’optométriste Jimmy Roque Martínez , vient d’être accusé, à son travail, d’être des “droits de l’homme”, raison pour laquelle le Parti communiste propose son licenciement. La dénonciation vient du secrétaire du PCC (Parti communiste cubain) de son centre de travail, un certain Berardo Duke Prieto. Tout cela ressemble à une de ces ridicules et tristes farces où un fonctionnaire, pour une raison extra-laborale, décide de se débarrasser d’un travailleur. Cependant, comme ce qui est en jeu c’est l’emploi de Jimmy, je pense que cela vaut la peine d’approfondir un peu plus cette affaire.

mercredi 21 août 2013

Colombie, forte répression de la grève nationale agraire

La schizophrénie 
du gouvernement 
de Juan Manuel Santos

Par Lionel Mesnard

La schizophrénie (1) qui marque fortement la politique et l’histoire de la Colombie vient une fois de plus de démontrer la violence de l’Etat. Le 19 août divers secteurs sociaux et économiques du pays ont appelé à une grève indéfinie, au deuxième jour, le bilan de la première journée est à l’image d’une Colombie répressive, un mort (accidentel mais émanant des force de l’ordre), des blessés et 22 arrestations à caractère arbitraires, sans parler des pressions exercés sur les journalistes indépendants ou alternatifs couvrants les événements sociaux et locaux. En plus de menaces avant-coureuses face à cet appel de plusieurs secteurs sociaux et économiques, contre des responsables syndicaux ou sociaux.
 

Porto-Rico, abolition impossible de la peine de mort ?

La question complexe 
de la peine de mort imposée 
par les Etats-Unis


Par Periodismo Ciudadano · Traduction de Céline Arnoldi  

Pendant le 5ème Congrès contre la peine de mort, qui s'est tenu récemment à Madrid, en Espagne, les participants se sont réunis pour discuter du cas de Porto Rico. Au cours de la troisième et dernière partie à laquelle ont participé le site Periodismo Ciudadano (PC) [es, comme tous les liens suivants] et Global Voices en espagnol, Elisa Moreno Gil, de PC, interroge des avocats et activistes porto-ricains pour comprendre la situation actuelle du pays caribéen, par rapport à l'imposition de la peine de mort par la Cour Fédérale. Etant donné son histoire coloniale et ses liens actuels avec les Etats-Unis, son système politique ‘d'Etat libre associé’ au Etats-Unis ne permet pas à Porto Rico le plein exercice du second article de sa Constitution, qui prévoit l'abolition de la peine de mort.

Canada, femmes amérindiennes des victimes invisibles ?

Les abus contre 
les femmes autochtones
requièrent une enquête

Par Human Rights Watch
La visite au Canada la semaine du 5 août 2013 des représentants de la Commission interaméricaine des droits de l'homme est une étape importante dans la lutte contre l’impunité pour les meurtres et disparitions de femmes autochtones en Colombie-B­­ritannique , a déclaré Human Rights Watch. Cette visite historique et l’attention internationale accrue portée aux violences contre les femmes et les filles autochtones au Canada doivent adresser un autre message au gouvernement canadien quant à la nécessité critique de convoquer une commission nationale d'enquête.

mardi 20 août 2013

Equateur, Rafael Correa met fin au projet YASUNI - ITT

Le sanctuaire 
vert Yasuni 
sera finalement souillé
  
Par Aline Timbert

Le rêve écologique Yasuní-ITT s’écroule, le président de la république équatorien, Rafael Correa, a finalement donné son aval afin qu’une partie du pétrole située dans ce parc naturel d’exception soit exploitée invoquant un manque de motivation de la part de la communauté internationale. L’initiative « ITT », qui reprend les initiales des gisements pétrolifères d’Ishpingo, Tiputini et Tambococha, dans la forêt amazonienne, sites qui présentent près de 20% des réserves du pays en or noir, avait pour objectif de convaincre les pays riches de financer à hauteur de 3,5 milliards de dollars l’abandon de leur exploitation, soit un manque à gagner que les Équatoriens évaluaient à 850 millions de barils de pétrole.

Suisse, expulsion de la réfugiée mapuche Flor Calfunao !

Pétition urgente aux autorités suisses : Reconsidérer l'ordre d'expulsion au 31/08/2013 de Flor Calfunao Paillalef vers le Chili 


Par  Tania Marino Queupumil

Flor Calfunao Paillalef, dénonciatrice des violations des droits de l’homme des mapuche risque l’expulsion vers le Chili fixée au 31 août 2013 suite à sa demande d’asile du 17 novembre 2008 déposée en Suisse. Compte tenu de la situation actuelle des mapuches, sa sécurité est en danger. Flor Calfunao Paillalef est une personne sérieuse bien intégrée sur le plan professionnel et social dans la ville de Genève où elle réside depuis plusieurs années. En 2008, elle a reçu publiquement par le Maire de Genève, M. Patrice Mugny le prix « Femme exilée, femme engagée » pour son engagement dans la dénonciation des violations des droits de l’homme des mapuches au Chili (signez la pétition en bas de page !).

lundi 19 août 2013

Argentine, Face-popular un réseau social latino-américain !

"Facepopular", 
un nouveau 
réseau social 
latino-américain

 



 Par Laura Schneider · Traduction de Celine Arnoldi

Le nouveau réseau social Facepopular , comme les liens suivants, sauf indication contraire], créé par six graphistes argentins, compte déjà un millier d'utilisateurs, non seulement en Argentine mais aussi dans d'autres pays latino-américains. Le site web, lancé le 9 juillet 2013, a résumé ses objectifs dans la section - A propos : L'objectif est de créer un canal de communication et d'interaction communautaire sans l'arbitraire et les modèles contraignants des autres réseaux sociaux, qui ont été créés et réalisés en-dehors de l'Amérique latine par des firmes multinationales… C'est un réseau latino-américain, pour les locuteurs espagnols, pensé et conçu pour nos normes et paramètres.

Brésil, l'impunité policière et droits des peuples originaires

Le Brésil doit de toute urgence 
mettre fin à l’impunité de la police 
et défendre les droits 
des peuples autochtones

Par Amnesty International - France

« En dépit de tous les progrès accomplis au Brésil sur le plan économique au cours de la décennie écoulée, la violence est endémique, et la réaction actuelle, loin de permettre de combattre le problème, aggrave en fait la situation », a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International, au terme d’une visite officielle dans ce pays. Cette visite a permis d’attirer l’attention sur les questions de sécurité publique dans les favelas (bidonvilles) de Rio, ainsi que sur les difficultés des peuples autochtones. 

Livre de E. Galeano, les veines ouvertes de l'Amérique latine

 Les veines ouvertes 
de l’Amérique latine:
Critique du livre 
d’Eduardo Galeano



Par Priscyll Anctil Avoine

« Fièvre de l’or, fièvre de l’argent, le déversement du sang et des larmes1 ». Ces paroles sont issues de la chanson Las Venas Abiertas de América Latina, du groupe rock argentin Los Fabulosos Cadillacs, parue en 1995. Plus récemment, Hugo Chávez a offert le livre d’Eduardo Galeano au Président Barack Obama lors du 5e Sommets des Amériques qui s’est tenu entre le 17 et le 19 avril dernier (Afrocentricité). Résultat : les ventes sur Amazone ont augmenté de 466% (Ortega Luyando, 2009). Ces exemples montrent toujours l’actualité des thèmes abordés dans le livre de Galeano publié en 1971 : son propos est quasi intemporel. L'Amérique latine selon Galeano « Une terre qui est morte nombre de fois, et nombre de fois a recommencé à naître comme si elle était condamnée à naître incessamment ».

vendredi 16 août 2013

Colombie, 35 peuples amérindiens menacés de disparition

 Les autochtones, 
entre la faim, 
la violence et l’oubli 
en Colombie

Par la rédaction politique d’El Tiempo (Colombie) - Traduction de Libres Amériques

Selon la Cour Constitutionnelle, 35 peuples autochtones de Colombie font face à un risque imminent de disparaître  physiquement et culturellement, les experts parlent sur les réalités des communautés amérindiennes, qui sont lamentablement en train de perdre leur culture. Selon le sénateur, Monsieur Avirama, s’exprimant au sujet les peuples originaires en Colombie : «  Les guérillas les accusent d’être des informateurs de l’armée, pendant que les troupes d’être les collaborateurs des guérilleros ».

Venezuela, lettre au président pour les droits des originaires

 Lettre au Président 
Nicolas Maduro 
pour le peuple Yukpa


Par Forest Peoples Programme – Traduction et notes de Libres Amériques

Des responsables autochtones et organisations demandent l'intervention du président Maduro pour mettre fin à la répression des populations Yukpa et reconnaître leurs terres traditionnelles. Plus de 70 activistes et des dirigeants du mouvement pour les peuples originaires de l'Amérique latine ont écrit au président Maduro du Venezuela demandant son intervention pour mettre fin à la répression du peuple Yukpa dans la région de la Sierra de Perija.

mardi 13 août 2013

Brésil, l’appel désespéré des Guarani-Kaiowa !

170 amérindiens annoncent 
leur suicide collectif


Par l’ACIC - Traduction et notes de Libres Amériques

Lettre des Guarani-Kaiowa de Tekoha (Mato Grosso) : Mobilisation en faveur des Guarani-Kaiowa du Mato Grosso : agissez avant qu’il ne soit trop tard ! Une pétition en ligne destinée à Madame Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, est en ligne sur le site Avaaz.org et le lien se trouve sur la page de cet article. Ces menaces de suicide sont à prendre très au sérieux et il faut espérer que la mobilisation connaisse un impact et qu’ils seront entendus dans leur cri de détresse. Il s’agit de 170 hommes, femmes et enfants qui attenteront à leurs jours, si la justice brésilienne ne met pas fin à une décision les acculant à se suicider. Ne pas hésiter à relayer cette information sur les réseaux sociaux et vos mails ou SMS, le sujet est de toute urgence.

Livre d'Alain Ruquié, le Mexique : un état nord américain ?

Alain Rouquié, 
publie « Le Mexique. 
Un Etat nord-américain »


Par le Grand Journal (Mexique)

Alain Rouquié, ancien ambassadeur de France, notamment au Mexique et au Brésil, est désormais président de la Maison de l’Amérique latine, à Paris. Il vient de faire paraître Le Mexique : Un Etat nord-américain, chez Fayard. Comment devient-on un éminent latino-américaniste ? A entendre Alain Rouquié, en conservant intacte la capacité d’étonnement, même après avoir labouré le terrain pendant… un demi-siècle. Au début, il y a eu l’apprentissage de l’espagnol à Normale-Sup, tandis qu’il s’initiait à la sociologie à la Sorbonne, avant une maîtrise à Sciences Po. Ce n’est pas l’Espagne qui attire le jeune Rouquié, mais le grand large.

Cuba, les conséquences de l'embargo des Etats-Unis ?

L'impact de l'embargo 
sur la vie personnelle 
des Cubains


Par Elaine Díaz · Traduction de Abdoulaye Bah

Les blogueurs cubains tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'île ont tenu une forme de manifestation en ligne cette semaine à travers des billets dans lesquels ils racontaient leurs expériences personnelles de l'embargo économique des Etats-Unis contre Cuba, qui dure depuis un demi-siècle. L'embargo se retrouve aussi bien à “l'intérieur qu'à l'extérieur de Cuba, au-delà de la Méditerranée, ainsi que dans les Caraïbes.” Avec ces mots, la blogueuse cubaine Sandra Alvarez, auteure du blog "Negra cubana tenía que ser" ouvre un billet dédié à sa voisine Mayra, une habitante de Cuba, pour qui l'embargo imposé  par le gouvernement des États-Unis est “un énorme mensonge, une exagération.” 

lundi 12 août 2013

Honduras, l’ONG WWF complice de la déforestation ?

WWF et les Pays-Bas promeuvent la culture mortelle de la palme africaine 

Par l’OFRANEH (Organisation Fraternelle des Noirs du Honduras - Peuple Garifuna) - Traduction et notes de Libres Amériques

La culture de la palme africaine (ou palmier à huile) est directement en relation avec la déforestation, l'insécurité alimentaire et à la violation des droits de l'homme. Cependant, des organisations comme WWF maintiennent la farce de quelques certifications (de durabilité), consolidant un modèle mortel. Cette semaine, les marchands d’attestations ou de certification se sont réunis au Honduras, un pays victime du palmier africain à huile.

Saint-Domingue, globalisation et voisinage difficile

Où est l’essentiel 
dans les relations 
haïtiano-dominicaines ?



Par Wooldy Edson Louidor

 La décision des autorités haïtiennes d’interdire l’importation des produits avicoles, en provenance de la République Dominicaine, marque définitivement un nouveau tournant dans les rapports entre les deux pays. Depuis que l’État haïtien a pris cette décision, au début du mois de juin 2013, en raison de l’existence de foyers d’infections respiratoires en République Dominicaine, les rapports entre les deux pays ont fait l’objet d’analyses, d’évaluations, de bilans et de perspectives pour l’avenir. En République Dominicaine, le dossier est sous le feu des projecteurs, de façon beaucoup plus intense.

Amérique latine, quand la guerre à la drogue est un échec

La guerre 
du cannabis 
aura-t-elle lieu ?



Par Florencia Valdés Andino 

L'Uruguay est sur le point d’approuver la légalisation du cannabis, et d’autres pays sud-américains souhaiteraient lui emboîter le pas. Les États-Unis, toujours très influents dans la région, s'opposent catégoriquement à une telle mesure pour lutter contre le trafic. Le Parlement uruguayen a adopté le 31 juillet le projet de loi visant à "légaliser la culture personnelle du cannabis et sa vente en pharmacie". Ce qui fait de ce pays le premier au monde à contrôler la vente et la production du cannabis. La loi doit ensuite être adoptée fin 2013 par le Sénat, où le parti au pouvoir est aussi majoritaire. Pionnier dans la région, le président uruguayen, José Mujica, n’ira pas jusqu’au bout sans difficulté. 

vendredi 9 août 2013

Venezuela, la population Wayuu à l’abandon des trafics

 Chronique Wayuu : 
Combinaison explosive 
sur la péninsule 
de la Guajira 


Par Blanca Diego – Notes et traduction de Libres Amériques

Vous avez envie de vous plonger dans un récit sur le Venezuela, aux confins de la Colombie, découvrir des éléments qui peuvent échapper aux non avertis, ce texte est loin d’être banal et mérite une attention particulière. Des routes, un espace frontalier, des personnes prennent vie et donnent à réfléchir sur le quotidien de ce pays. Ils sont originaires ou Wayuu, étudiants, journalistes locaux ou contrebandier, ils nous livrent un point de vue saisissant. Loin des explications très générales que l’on peut nous donner à lire. Ce n’est pas non plus une caricature ou une ode au régime en place, une chronique plus exactement ou se mélange des questions de différentes natures sur le quotidien pas très évident de ce pays et bien plus réaliste et évocateur qu’un objet de propagande.