vendredi 31 mai 2013

Colombie, un premier accord vers la paix avec les FARC

Processus de paix : 
réaction positive de la communauté internationale après la signature d'un premier accord sur la question agraire


Par le CEI

Le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont annoncé la semaine dernière la signature d’un premier accord dans le cadre des négociations de paix qui se déroulent à La Havane depuis novembre 2012. Cet accord intitulé « Vers une nouvelle campagne colombienne : réforme rurale intégrale » concerne la question agraire qui constitue la principale source du conflit colombien depuis près d’un demi-siècle. 

Cuba, histoire de la présence et de la culture chinoise

Racines cubaines : 
Les expressions 
de la culture chinoise


Par Maria Teresa Linares Savio
 
La présence d’éléments culturels chinois a commencé à Cuba à partir de l’énorme immigration de 1847, basée sur l’embauche de coolies qui venaient travailler dans les plantations de cannes à sucre. C’étaient des Chinois en condition de pauvreté qui acceptaient un contrat léonin avec lequel ils étaient réduits à l’état d’esclaves durant huit ans ou plus, soumis à des systèmes de travaux forcés et de punitions parfois aussi cruelles que celles appliquées aux Noirs. Cet état d’esclavage a fini définitivement en 1886, quand l’abolition générale a été signée qui a libéré, aussi bien les Noirs arrachés d’Afrique, que les Chinois, les Yucatecos et les Galiciens qui avaient accepté des contrats semblables.

jeudi 30 mai 2013

Haïti, légitimation de la dictature de Jean-Claude Duvalier ?

Le procès contre Jean-Claude Duvalier ou l'urgence de la lutte contre l’impunité et le révisionnisme en Haïti 

Par Pauline Lecarpentier

Jeudi 16 mai 2013, la Cour d'appel de Port-au-Prince a déclaré l'affaire entendue concernant le double recours porté simultanément par les avocats de Jean-Claude Duvalier et par les plaignants contre l'ordonnance rendue par le juge d'instruction Carvès Jean rendue le 27 janvier 2012. Rappelons que cette ordonnance très problématique avait à l'époque écarté les chefs d'accusation portant sur les crimes contre les personnes (qualifiées par les plaignants de violations graves des droits humains équivalant à des crimes contre l’humanité) pour ne retenir contre Jean-Claude Duvalier que des charges en matière économique, aptes à le renvoyer devant un tribunal correctionnel.

mercredi 29 mai 2013

Venezuela, pénuries et fin d'une illusion sociale ?

Au Venezuela 
on a du pétrole 
mais on n'a pas de PQ

Par Nicolas

Une petite information dégotée Jeudi dans Direct Matin. On peut lire dans un petit article sobrement intitulé « SOS papier toilette » qu’après plusieurs semaines de pénurie, les députés vénézuéliens ont voté un budget spécial de 79 millions de dollars pour importer tout un tas de produits d’hygiène dont du papier toilette (d’où le titre) mais aussi des serviettes hygiéniques, du savon, des couches, du dentifrice etc. etc.

 

Livre, « Le génocide comme pratique sociale »

« Le génocide 
comme pratique sociale »
 
Du nazisme 
à l’expérience argentine

 

 Un livre de Daniel Feierstein (1) et traduction de Gabriel Périès (2) - Editions MētisPresses, 2013

Cet ouvrage met en correspondance le génocide perpétré par les nazis et la dictature argentine qui a sévi entre 1974 et 1983. La thèse de Daniel Feierstein est audacieuse. Elle met en perspective deux crimes extrêmes: le génocide perpétré par les nazis entre 1933 et 1945 contre six millions de juifs et plusieurs minorités, sociales et politiques, avec ses différents modus operandi, objectifs et rythmes; et les crimes commis en Argentine, entre 1974 et 1983, avant et pendant la dernière dictature militaire, qui firent de l’enlèvement, de la torture, du camp de concentration et de la disparition forcée autant d’outils de terreur et de domination.

mardi 28 mai 2013

Guadeloupe, non à l'épandage aérien de pesticides !

Pesticides, chlordécone, 
médiator, amiante
une même histoire qui se répète

Par la rédaction de Perspektives et le Collectif Vigilance citoyenne

Le collectif vigilance citoyenne et plusieurs organisations appellent à manifester à Pointe-à-Pitre, le 1er juin pour s'opposer à l'épandage aérien de pesticides sur la Guadeloupe. Nous publions leur texte de mobilisation et proposons ce parallèle : amiante, chlordécone, médiator et pesticides les mêmes mauvaises raisons, sous la pression de puissants lobbies, ont mené à des catastrophes sanitaires. (signez la pétition en ligne et en bas de page !)

Mexique, menaces et protections pour les journalistes

Une journaliste contrainte 
à l’exil témoigne des failles de la protection à destination de la profession

 


Par RSF

Reporters sans frontières rend public, ce 27 mai 2013, un récent entretien avec Verónica Basurto Gamero, contrainte de quitter le Mexique au début du mois de mars dernier. La journaliste indépendante, originaire du District fédéral (ville de Mexico), revient dans cette vidéo sur les circonstances menaçantes qui ont précipité son exil. Elle y dénonce également les insuffisances du nouveau Mécanisme fédéral de protection à destination des défenseurs des droits humains et des journalistes qui a échoué, dans son cas, à atténuer les risques liés à l’activité professionnelle. Mis en place en octobre 2012 et à la charge du ministère de l’Intérieur (secretaría de Gobernación), le Mécanisme concerne officiellement, à l’heure actuelle, 48 personnes dont 13 journalistes. 


lundi 27 mai 2013

Colombie, rapport 2013 d'Amnesty International


Rapport 
annuel 2013 
sur la Colombie

 

Par Amnesty International

Les premiers pourparlers de paix officiels depuis 10 ans entre le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont débuté au mois d’octobre en Norvège. Toutefois, l’établissement d’une paix durable paraissait toujours aussi hypothétique, tant que les deux parties n’auraient pas pris d’engagement vérifiable en faveur d’un arrêt des atteintes aux droits humains et que les autorités n’auraient pas fait preuve de leur volonté de traduire en justice les auteurs présumés des crimes commis.

Brésil, état sanitaire à Rio et contre-pouvoirs citoyens ?

Favelas :
Territoires 
d’impossibles rêves ?

 

Par Marilza de Melo Foucher

Quinze jours à Rio, c’est peu pour revisiter mes souvenirs nostalgiques et rencontrer des amis(es), des militants qui s’obstinent à parier qu’un autre monde est possible. Avec eux et par leur intermédiaire, je peux continuer ma lecture de la réalité politique, sociale, culturelle et environnementale du Brésil. Pour le reste, Rio de Janeiro est toujours aussi beau. Rio est une ville sui generis, d’une beauté qui enchante et nous interroge. Venant de l’aéroport, le visiteur voit défiler d’innombrables favelas où des communautés pauvres s’entassent dans un désordre qui recouvre la beauté de la géographie de la ville. 


jeudi 23 mai 2013

Mexique, évolution du narcotrafic et cartels actifs ?

Quels sont aujourd’hui 
les principaux 
cartels mexicains ?

Lorsqu’ils abordent la question du narcotrafic au Mexique, les médias français usent et abusent du terme « cartel », sans toutefois approfondir cette notion, si bien que de nombreuses interrogations demeurent en suspens : Quels sont aujourd’hui les principaux cartels mexicains ? Sont-ils similaires ou présentent-ils chacun des particularités ? Quels territoires contrôlent-ils ? Éléments de réponses dans cet article.

Pérou, 67 % des conflits sociaux sont environnementaux

Le Défenseur du Peuple
 enregistre 10 nouveaux conflits 
en avril 2013 et le gouvernement seulement deux 

Par Sirvindi – Notes et traduction de Libres Amériques

La situation du Pérou concernant les conflits sociaux est un sujet qui vaut le détour et son pesant d’intérêt. Que peut pouvoir signifier un conflit social et ce qui s’y rattache ? Ils sont de natures différentes, ils peuvent se jouer d’état à état sur un plan économique et frontalier, ou bien en interne quand il s’agit d’une contestation sociale, qui dans la quasi-totalité des cas a une origine économique. Au Pérou, les conflits sociaux sont majoritairement liés à des questions environnementales. Et une juridiction nationale comme le Défenseur du Peuple semble avoir pour rôle d’orienter les politiques vers des solutions préventives. 

mardi 21 mai 2013

Guantanamo, détenus à 100 jours de grève de la faim

Détenus de Guantanamo :
100 jours 
de grève de la faim


Par l'ACAT - France

Aujourd’hui, 166 personnes sont toujours emprisonnées à Guantanamo, dont 86 en théorie immédiatement « transférables » ou « libérables ». Pour protester contre leur détention à durée indéterminée et les mauvais traitements infligés (fouilles abusives des cellules, profanations de Corans, isolements prolongés) sous l’impulsion d’un chef de camp réputé pour sa gestion brutale et provocatrice, plusieurs détenus ont entamé une grève de la faim en février dernier. Progressivement rejoints par d’autres, ils seraient à présent au nombre de 100 selon l’administration militaire, 130 selon les avocats des détenus. Certains grévistes viennent de dépasser les 100 jours. (Signez les pétition en ligne).
 

Argentine, Jorge Videla et la mémoire des 30.000 disparu-e-s

LE DICTATEUR 
JORGE VIDELA 
EST MORT



Par le Collectif Argentin de la Mémoire

« Tant qu’il est disparu, il ne peut recevoir de traitement spécial, c’est une inconnue, c’est un disparu, il n’a pas d’entité, il n’est…ni vivant ni mort, il a disparu » ; voilà ce que disait le dictateur Jorge Videla lors d’une conférence de presse en 1979. Celui qui fut autrefois l’homme fort de la dictature génocidaire qui avait pris d’assaut le pouvoir le 24 mars 1976 quand commença la nuit la plus sombre et sanglante de notre histoire, définissait ainsi les 30.000 compañeras et compañeros disparus.

Mexique, grève de la faim des mères de disparu-e-s

Les mères
 de disparus 
en grève de la faim 



Par Silvia Viñas · Traduction de Ines Pontes 

Un groupe de mères a entamé une grève de la faim au Mexique et a commémoré la Fête des mères devant le bureau du procureur général du Mexique pour pousser le gouvernement mexicain à tenir sa promesse de rechercher leurs enfants disparus. D’après les rapports officiels, plus de 26 000 personnes ont disparu au Mexique entre le 1er décembre 2006 et 30 novembre 2012 sous le gouvernement de l'ancien président Felipe Calderón. Ces femmes sont en grève de la faim depuis le 9 mai 2013.

lundi 20 mai 2013

Equateur, retour sur une victoire des Kichwa(s) de Sarayaku

Pétrole ou forêt, 
les Amérindiens 
ont choisi


Par Jean-François Pollet

La vie des "Indiens" de la communauté de Sarayaku aurait pu être un long fleuve tranquille, s’ils ne vivaient pas sur une nappe de pétrole. Voici 30 ans que la communauté croise le fer avec les compagnies pétrolières. L’été dernier, la justice vient de leur donner raison. Un petit avion se pose sur la piste de terre battue de Sarayaku, un village indigène de 1 200 âmes, perdu au milieu de l’Amazonie équatorienne. 

Guatemala, résistances paysannes et former pour agir !

Yolanda, 
la résistante pacifique
  
Yolanda Oquelí, à droite sur la photo
 © Frère des Hommes

Par Cecilia Díaz

Il est de ces histoires qui témoignent à elles seules de la réalité de nombreuses communautés rurales guatémaltèques confrontées à l’arrivée sur leur territoire d’une entreprise prédatrice. Celle de Yolanda en est une. Yolanda Oquelí est une femme de 33 ans, mariée et mère de deux enfants. Elle est fort investie dans la vie de sa communauté à San Juan el Golfo, une petite ville située à une trentaine de kilomètres de la capitale, Ciudad de Guatemala : « J’ai aidé ma sœur dans son magasin et plusieurs familles qui n’avaient pas d’argent pour acheter des produits de première nécessité, c’est pour cela que je suis connue ici.  » 

dimanche 19 mai 2013

Argentine, mort du tortionnaire Jorge Videla

Réactions à la mort 
du dictateur 
Jorge Videla



Par Laura Schneider · Traduction de Claire Ulrich 

Jorge Rafael Videla, ancien président de l'Argentine, est décédé le 17 mai 2013 à l'âge de  87 ans dans une cellule de prison. Videla est resté au pouvoir de 1976 à 1981, durant la dictature militaire argentine, une période marquée par le décès ou la disparition de milliers de personnes. 

Haïti, un état sanitaire pour les femmes déplorable

Haïti, le pire endroit 
pour enfanter 
en Amérique latine 
et dans les Caraïbes


Par Milo Milfort 

La république d’Haïti serait le pire pays pour être mère en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Pourtant, elle est le 7e pays au monde ayant reçu le plus d’aide pour des programmes de diminution de mortalité maternelle, révèle un rapport titré « Situation des mères dans le monde » (1), publié le 7 mai 2013 par l’organisme international Save The Children. Ce pays des Caraïbes, qui peine à se relever, plus de trois ans après le séisme du 12 janvier 2010, figure à la 164e place de ce classement annuel. Il se trouve également dans la liste des 10 pays, où la vie des nouveau-nés pourrait être sauvée si l’on comble l’écart en termes d’équité.

samedi 18 mai 2013

Monde, le traité contre les armes et violence de genre ?

Le premier traité 
sur le commerce des armes 
reconnait la violence fondée 
sur le genre
 
Par Amanda Shaw

Le 2 avril 2013, une campagne longue de dix ans a abouti à la signature du Traité sur le commerce des armes (TCA) à l’Assemblée générale des Nations Unies. Le TCA interdit la vente d'armes lorsqu'il existe un risque que les armes soient utilisées pour violer le droit international humanitaire ou les droits de l'homme. La Women's International League for Peace and Freedom a fait campagne, dans le cadre de son programme Reaching Critical Will  (WILPF) pour s'assurer que la disposition du traité portant à la violence fondée sur le genre soit juridiquement contraignante. L’AWID s’est entretenue avec Ray Acheson, Directeur de Reaching Critical Will a propos de ce traité et de sa signification pour les droits des femmes.

Bolivie, un monde perdu au fond du lac Titicaca ?

Le lac Titicaca 
va faire l’objet 
de fouilles archéologiques 
subaquatiques


Par Aline Timbert

En Bolivie, le célèbre lac d’altitude Titicaca, situé dans la cordillère des Andes, va faire l’objet de fouilles archéologiques subaquatiques dans les prochaines semaines, des recherches menées par le chercheur belge Christophe Delaere, codirecteur du projet nommé « Huiñaimarca » qui a été mis sur pied par le ministère de la Culture de Bolivie et l’Université Libre de Bruxelles. L’objectif est de rechercher différents emplacements côtiers précolombiens, en particulier les vestiges de la culture pré-inca Tiwanaku ou Tiahuanaco,(qui a évolué entre le Ve siècle et le XIe siècle) qui se trouve actuellement sous les eaux.

vendredi 17 mai 2013

Amériques latines, augmentation du chômage des jeunes

Chômage des jeunes :
 un problème structurel 
 selon l'OIT

Par le CEI

La directrice pour l'Amérique latine et les Caraïbes de l'Organisation internationale du travail (OIT), Elizabeth Tinoco, a appelé le 15 mai 2013 les gouvernements de la région à prendre « des mesures spécifiques » afin de « créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité » pour les jeunes de la région. « Nous sommes confrontés à un problème d'ordre structurel dont la solution exige l'adoption des mesures spécifiques visant à multiplier les opportunités aux quelque 106 millions de jeunes qui vivent dans notre région », a-t-elle martelé.

Pérou/Venezuela, démission de l'ambassadeur Mr Raygada

Crise politique vénézuélienne :
 l'ambassadeur du Pérou 
à Caracas démissionne 
de ses fonctions

Par le CEI

L’ambassadeur du Pérou en poste à Caracas, Luis Raygada (en photo), a présenté sa « démission irrévocable » au chef de l'État, Ollanta Humala, afin que celui-ci puisse travailler sans « aucune pression politique, ni médiatique ». Ceci fait suite aux nombreuses critiques qu'il a reçues de l'opposition péruvienne en regard à son soutien explicite au nouveau président vénézuélien.

Amériques latines, de Kirchner à Castro les gauches latines

De Kirchner 
à Castro : 
les gauches latines 




Par Florian Delorme

Dans le cadre de l'émission de Florian Delorme "Cultures monde" de France Culture une série de 4 émissions sur les gauches latines : De Kirchner à Castro. "Cultures Monde se veut une émission d’abord et avant tout culturelle au sens où elle tente de saisir les différences entre ces cultures qui s’entrechoquent, se frictionnent, dans le grand maelstrom de la mondialisation… Que peut-on apprendre de cette diversité culturelle ? Que disent les expériences étrangères ? Et surtout, que nous révèlent-elles de l’esprit des hommes et des peuples…" Tous les liens pour écouter les 4 émissions en ligne...

mercredi 15 mai 2013

Colombie, sur le chemin très épineux de la paix !

La paix avec les FARC 
 ne peut être que partielle 
pour les Colombiens, 
mais nécessaire ?

Par Lionel Mesnard

En quelques jours ce sont 8 amérindiens de Colombie qui ont perdu la vie, ainsi qu’un responsable autochtone Wiwa, Pedro Loperena ayant connu un attentat à l’explosif contre son domicile, heureusement n’ayant fait aucune victime parmi ses proches. Le président colombien Juan Manuel Santos a aussi pris la décision de protéger 90 journalistes colombiens et dénonçant un complot (1), récemment des menaces de mort avaient été proférées contre 8 d’entre eux dans le nord du pays selon Reporters sans Frontières (2). La situation reste toujours aussi préoccupante dans les campagnes, même si, il est possible de constater une embellie démocratique, une volonté de rompre le silence dans les villes, la violence paramilitaire règne toujours et laisse régulièrement son lot de victime.

Venezuela, l'armée est déployée contre l'insécurité


 Pour lutter 
contre l’insécurité, 
Nicolas Maduro 
fait appel à l’armée

Des soldats ont été déployés hier dans des zones sensibles de l’agglomération de Caracas. Les autorités vénézuéliennes ont lancé (le 13 mai 2013) le Plan Patria Segura [1], une nouvelle stratégie anti-criminalité comprenant notamment le déploiement de 3 000 éléments de la Force Armée Nationale Bolivarienne (FANB) dans les municipalités les plus violentes du pays. Les 6 premières zones concernées par l’arrivée des forces armées se situent toutes dans l’agglomération de Caracas. 

mardi 14 mai 2013

Brésil, corporatisme et dépenses sans financements

"Le Brésil qui patine" : 
lois du travail 
et dépenses sans rentrées

 

Par Jean Jacques Fontaine

70 ans de lois sur le travail et 18 millions de travailleurs sans contrat d’emploi en bonne et due forme, soit 20% de toute la main d’œuvre du pays. C’est un constat bien amer, qui a terni la célébration 70ème anniversaire de la CLT, la « Consolidation des Lois du Travail », fêté le 1er mai par les différents syndicats du pays. La CLT a été instaurée en pleine dictature, par Getúlio Vargas, à la fin des années 1930, et ses 922 articles s’inspirent des lois corporatistes du fascisme mussolinien d’alors. 

Chili, 2 jeunes Mapuches en procès pour terrorisme

Procès pour terrorisme 
contre deux jeunes Mapuches

Et l’histoire des persécutions contre le jeune Juan Patricio Queipul Millanao

Par l’équipe de communication de la Communauté Autonome de Temicuicui - Traduction de Libres Amériques

Lancement du procès contre 2 jeunes Mapuches accusés en vertu de la loi sur le terrorisme : Lundi 13 mai, 2013 à 9 heures du matin, au Tribunal de la ville de Victoria, a commencé l’audience de préparation contre les mineurs, Juan Patricio Queipul Millanao et Luis Marileo Marileo Cariqueo, deux des quatre mineurs qui ont été déférés en vertu de la Loi Antiterroriste par le Procureur du Chili (le ministère public). Ces 2 jeunes sont membres des communautés autonomes mapuches de Temucuicui et de Cacique José Guiñon.

lundi 13 mai 2013

Canada, des affaires minières douteuses au Mexique

L'Ambassade 
(du Canada) appuie 
un projet minier douteux 
au Mexique

Par Vincent Larouche

Des documents internes du ministère des Affaires étrangères démontrent que l'ambassade canadienne au Mexique a offert un soutien «actif et inconditionnel» à un projet minier controversé marqué par des accusations de corruption et l'assassinat d'un opposant local, selon un rapport qui doit être dévoilé aujourd'hui par plusieurs ONG. Le rapport, obtenu en primeur par La Presse et le Toronto Star, est basé sur 900 pages de documents obtenus grâce à la Loi sur l'accès à l'information. Il révèle notamment que les notes préparatoires à un discours de la gouverneure générale de l'époque, Michaëlle Jean, ont été modifiées par le personnel de l'ambassade afin de s'assurer qu'elle ne ferait pas trop de vagues avec le meurtre d'un militant antimine.

dimanche 12 mai 2013

Livre, « les Antilles décolonisées » de Daniel Guérin (1956)

Antilles et anticolonialisme
quelques éléments de l’œuvre
de Daniel Guérin

 
Par Libres Amériques 

Disparu il y a 25 ans, à l’âge de 84 ans, Daniel Guérin est un auteur dont on ne parle plus vraiment et qui renvoie à  une œuvre méconnue, et qui sait, pourrait demander un travail de réédition. Il fut un militant internationaliste qui écrivit en 1956 « Les Antilles décolonisées » (deux extraits après les notes de présentation), le livre fut préfacé par Aimé Césaire dans sa dernière édition en 1986. Daniel Guérin a laissé une œuvre et a eu un rôle intellectuel et politique notable dans les luttes anti-coloniales en tant que militant et acteur communiste et libertaire. Daniel Guérin est aussi un critique singulier et très incisif sur l’ordre social et hors des sentiers battus du jacobinisme…

Brésil, résistances et luttes Amérindiennes face à l'Etat

 Les Amérindiens
résistent au “développement”
impulsé par l'Etat


Par Raphael Tsavkko Garcia · Traduction de Henri Dumoulin

La politique du gouvernement de Dilma Roussef vis-à-vis des autochtones a été l'objet d'innombrables critiques de la part des militants et des spécialistes. Au nom du “développement” entendu comme construction de routes, exploitation minière, usines hydro-électriques et exploitation des ressources naturelles, les tribus Amérindiennes ont perdu tout droit sur les terres qu'elles habitaient depuis des milliers d'années. 

Panama, sécheresse et importante crise énergétique

La crise énergétique 
entraîne 
la fermeture des écoles 


Par Ariel Moreno · Traduction de Kim Palmer

Le Panama fait face à une crise énergétique qui pourrait paralyser tout le pays. Cette crise est en partie due au retard du début de la saison des pluies. Le gouvernement tente d'éviter les coupures de courant programmées qui pourraient causer des pertes allant jusqu'à 3,7 millions de dollars par heure, comme rapporte le journal Prensa Latina : La Chambre du Commerce a averti que le secteur pourrait perdre 3,7 millions de dollars pour chaque heure de coupure de courant si cette mesure est prise en conséquence de la baisse de production d'électricité due à la chute des niveaux d'eau des rivières et barrages qui approvisionnent les centrales hydroélectriques.

samedi 11 mai 2013

François Hollande, mémoires de la traite et de l'esclavage

Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage 
et leurs abolitions


Allocution de François Hollande, Président de la République française

Mesdames et messieurs, Nous sommes le 10 mai (2013). Et le 10 mai, c’est la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Pourquoi cette date ? Parce que c’est ce jour-là que fut adoptée à l’unanimité par le Sénat en 2001 la loi TAUBIRA, dont je salue ici la présence. Pour la première fois, la République reconnaissait la réalité de l’esclavage et la considérait comme un crime contre l’humanité. Depuis 2006, chaque 10 mai, est organisée une cérémonie pour que ne soit oublié ce que fut la tragédie de l’esclavage et du combat pour son abolition. 

Guatemala, le génocidaire Rios Montt enfin condamné !

 L’ex-dictateur Ríos Montt 
reconnu coupable de génocide
Une décision historique



Par le Collectif Guatemala

Le 10 mai 2013, l'ancien chef d’État José Efraín Ríos Montt a été condamné à la peine maximale de 50 ans pour crimes de génocide et 30 ans pour crimes contre l’humanité. Un total de 80 ans de prison fermes, sans possibilité de sortie et prenant effet immédiatement.C'est la première fois dans l’histoire du continent qu'une sentence pour de tels crimes est prononcée par une cours de justice nationale face à un ex-président. Le tribunal de Haut Risque de Guatemala Ciudad, présidé par la désormais célèbre juge Jazmín Barrios a validé les témoignages et les expertises avancés depuis le début du procès le 19 mars dernier. 

Haïti, l'ancien président Aristide test sa popularité

La première audition d’Aristide finit en une démonstration de popularité
 
Par Edner Fils Décime et Stephen Ralph Henri

Affaires Jean Dominique / Jean-Claude Louissaint :  Des milliers de partisans lavalas [1] ont réalisé, ce mercredi 8 mai 2013, une démonstration populaire dans les rues de la capitale Port-au-Prince, symbolisant combien le curé défroqué est encore présent dans les esprits, a observé l’agence en ligne AlterPresse. Du palais de justice, situé au boulevard Harry Truman (secteur ouest de Port-au-Prince) vers la résidence privée du principal dirigeant lavalas, les supporteurs ont scandé des slogans, comme pour manifester une soif de voir « Titid », un désir de se sentir « taureau », un test de sa popularité.

jeudi 9 mai 2013

Venezuela, l'assassinat de Sabino Romero sans suite ?

Au Venezuela,
 le meurtrier 
d'un chef Amérindien 
court toujours

Par Rachael Petersen -Traduction de Marie Andre

Deux mois après l’assassinat au Venezuela de Sabino Romero, le chef des Amérindiens Yukpa, les activistes et les membres de sa communauté demandent pourquoi le meurtrier n'a toujours pas été retrouvé. Le dimanche 3 mars 2013, le responsable indigène Sabino Romero a été abattu dans l'Etat de Zulia, à l'ouest du Venezuela. Deux hommes en moto se sont approchés de la voiture de Romero et ont tiré, tuant le cacique et blessant sa femme. Il est mort peu de jours avant le décès de l'ancien Président du Venezuela, Hugo Chavez. 

Canada, femmes autochtones des Amériques en marche

Femmes 
autochtones 
en marche

Par Marie Léger (*)

Le mouvement "Idle no more" a été initié par des femmes, au Canada comme au Québec. Au Canada, Jessica Gordon, Sylvia McAdams, Sheelah McLean et Nina Wilson se sont élevées contre l’adoption du projet de loi C-45 qui modifie sans consultation les conditions d’attribution des terres autochtones tout comme la protection des eaux navigables. Au Québec, ce sont de jeunes autochtones urbaines, Mélissa Mollen-Dupuis et Widia Larivière, qui ont utilisé les réseaux sociaux avec une redoutable efficacité puisque la protestation s’est étendue comme traînée de poudre de Sept-Îles à Montréal, de Val-d’Or à Listuguj. La grève de la faim de Theresa Spence a donné un visage à ce haut-le-cœur des autochtones du pays.

Brésil, massacre de Cajarás et impunité du latifundisme

Le massacre de Carajás 
et le pacte des latifundistes 
avec le pouvoir judiciaire


Par João Pedro Stedile - Traduction de Milena Merlino

Dans le cadre d’une marche pacifique, plus de mille paysans réunis par le Mouvement des Sans Terre (MST) cheminaient sur une route qui relie Parauapebas à Marabá le 17 avril 1996. Ils étaient guettés par deux bataillons de la Police Militaire dans une localité connue sous le nom de Curva de la S, dans la commune d’Eldorado de Carajás. Un bataillon sortit de Parauapebas et l’autre de Marabá, avec des camions qui bloquèrent la route des deux côtés.

mardi 7 mai 2013

Plan Condor, coordination judiciaire des pays du cône sud

 La contrepartie 
judiciaire
 du Plan Cóndor



Par Alejandra Dandan - Traduction de Libres Amériques

Des représentants de pays de la région (du cône sud) lancent un groupe de recherche sur l’organisation répressive des dictatures. Le projet concernerait l’Argentine, l’Uruguay, le Brésil, le Chili, la Bolivie et le Paraguay, il vise à développer « un mécanisme d’action fluide et d’information pour l’avancement  des causes » a déclaré Baltasar Garzón, participant (et acteur) de cette initiative. Au cours de la dernière semaine, un projet inédit a commencé à prendre forme pour la région: un protocole pour coordonner une politique d'enquête et de poursuites pénales contre les acteurs du Plan Condor.